Skip to content

Nouveau : les bras articulés Handieasy

bras articulés handieasy

Le marché des accessoires pour fauteuil roulant est particulièrement varié. En revanche, peu d’acteurs sont présents sur le marché des bras articulés. Face à ce constat, Jason Chemama a décidé de lancer sa propre gamme de bras de support flexibles.

L'origine de la marque

Atteint d’une paralysie cérébrale depuis la naissance, Jason Chemama ne peut utiliser ses bras et souffre de difficultés d’élocution. Autodidacte, il a trouvé d’autres moyens pour contourner ce handicap et communiquer avec l’extérieur.

En 2018, à seulement 18 ans, Jason Chemana a lancé son activité en répondant à un de ses besoins avec la création d’un bras support pour son smartphone, HandiEasy. Il a donc décidé d’en fabriquer et de les commercialiser. Ces produits sont des bras articulés en plastique flexible afin de positionner facilement et avec précision votre smartphone ou votre tablette. 

En effet, l’innovation réside dans le fait que tout appareil peut se positionner sur n’importe quel support : tablette, lecteur MP3, téléphone, contacteur, boutons, télécommande…. Les appareils se positionnent donc facilement au bon endroit.

Auto-entrepreneur, un jeune homme qui dépasse son handicap

Jason est déterminé et a décidé que son handicap ne l’empêcherait pas de réaliser ses rêves, d’être actif et de proposer des solutions à celles et ceux qui sont en situation de handicap et à la recherche de solutions.

Handieasy regroupe aujourd’hui des bras articulés pour smartphone, tablette, gourdes..Chaque modèle est disponible en différentes longueurs pour répondre aux contraintes techniques de chacun.

Pour découvrir l’entreprise : 

Je découvre les produits :

Articles similaires

équipe

Notre équipe s’agrandit !

Cette année, notre équipe continue de s’agrandir !  En effet, en ce mois de septembre ce sont deux nouveaux alternants qui ont rejoint l’équipe Chapuis

escarres

Comment prévenir les escarres ?

Les escarres sont des plaies de pression qui peuvent apparaître très rapidement, 2 à 3 heures suffisent pour abîmer la peau. L’escarre se forme généralement